Vol de voiture informatisé : les nouvelles techniques

Une vitre cassée, des fausses clés, démarrage forcé… Ce sont là les méthodes classiques de vols de voiture. Actuellement, les voleurs ne sont plus obligés de se déplacer pour commettre ce délit. Tranquillement assis sur son canapé dans son salon, il se sert de l’informatique pour voler impunément les voitures via l’informatique. Les pirates informatiques ont envahi le monde. En Québec par exemple, on a même démantelé des réseaux de vols de voitures hyperorganisés, d’après les enquêtes qui ont été effectué, les voleurs de voiture informatisé se servent de ce qui devait protéger les voitures pour les voler : les systèmes d’antivol pour sa voiture.

Vol de voiture informatisé les solutions
Vol de voiture informatisé les solutions

Le voleur d’aujourd’hui : un expert en informatique

Muni d’ordinateurs derniers cris, de fausses clés à puces et de brouilleurs d’ondes, les voleurs connaissent bien les différents moyens pour voler sans casser les vitres. L’électronique a permis d’éviter les coupages de fils. D’après les renseignements qu’on a reçu du Bureau d’assurance du Canada pour le Québec, l’action d’imposer aux fabricants d’automobile l’insertion d’un antivol a été une porte d’entrée à cette nouvelle tendance de vol. l’élimination des serrures physiques ont donné naissance à des experts informatiques.

Les techniques du vol 2.0 ou Mouse Jacking

La première est l’utilisation d’une fausse clé à puce. Grâce à leurs outils performants, ils pénètrent dans le système de diagnostics appelé On-board diagnostics. Une fois branché à ce système, il est facile, pour ces génies, de trouver le code de démarrage. Cette fausse clé permettra ensuite de transférer les informations sur des clés vierges grâce à un autre appareil. Ensuite il y a le brouilleur d’ondes qui permet de ne pas se faire localiser : les signaux de GPS sont brouillés. D’autres voleurs brouillent également le signal de fermeture : le propriétaire n’a pas vraiment, en réalité, verrouillé la voiture qui reste ouverte. On peut également se servir des ordinateurs, à la fois pour trouver un code de démarrage et pour reprogrammer le code et y installer un nouveau code pour une nouvelle clé. Le mouse jacking est aussi appelé vol sans effractions.

Les meilleurs moyens de se protéger

On ne peut pas rester à 100% à l’abris des vols électroniques. Il faut rester prudent et curieux de ce qui se passe autour de soi. Ainsi, nous vous encourageons à jeter de temps en temps un coup d’œil furtif avant de laisser votre voiture. Prenez le temps de bien tester les verrous même si le boutons verrouiller a bien été enclencher via votre clé. Même s’il existe beaucoup d’antivol électronique, un bon vieux modèle mécanique est plus fiable : la canne sur les pédales, le bloqueur de levier de vitesse, la barre antivol ou même le sabot. Pour éviter que votre clé ne soit piratée, il existe des étuis spéciaux comme le Keyless bloquant les signaux suspects. Les alarmes, les systèmes d’immobilisation à distance et les traceurs GPS sont aussi intéressant même s’ils sont un peut couteux. Il ne faut pas laisser des objets valeureux dans votre voiture qui pourrait susciter la convoitise.