Un véhicule dérobé dans un parking à Andohatapenaka

Dans la matinée du mardi 06 mars, une auto portant le label du fabricant Peugeot a été dérobée alors qu’elle était stationnée dans le parking d’une grande surface à Andohatapenaka ; une bonne raison pour dorénavant utiliser une canne volant.

Un vol inaperçu en plein jour

Quelle tragédie ! Deux de clients se sont fait dérober leur véhicule de marque Peugeot, alors qu’ils effectuaient leurs courses dans un centre commercial à Andohatapenaka. Le vol a eu lieu en plein jour et dénote de nouvelles méthodes dont se serviraient les voleurs de voitures pour opérer à pareille heure.

Sortant de la grande surface après avoir terminé leurs achats, l’un des propriétaires de la voiture a désagréablement été choqué de ne pas voir leur véhicule qui était pourtant là, il n’y a pas longtemps. Ce dernier est remonté directement à l’intérieur du grand magasin pour se renseigner auprès de son camarade si celui-ci avait eu à déplacer leur véhicule.

Étant alors surprise, l’autre victime lui répondit qu’elle n’avait pas touché au véhicule depuis leur stationnement. Les deux camarades ont alors vite fait d’alerter les agents de sécurité qui leur ont affirmé n’avoir pas constaté un quelconque vol. Il semblerait que les portières de la voiture n’étaient pas complètement bloquées et que les victimes n’utilisaient pas de dispositif optimal de sécurité comme la canne antivol.

Immédiatement, un gendarme, en charge de la consolidation de la sécurité de la grande surface s’en est mêlé. Quelques minutes après, trois autres agents de la police et de la gendarmerie son arrivée sur les lieux du crime. Ces derniers ont aussitôt visionné les images filmées par les caméras de surveillance. Appel à témoin initié, 3 employés de la grande surface ont d’abord été interrogés. Nous étions ici et avons vu arriver ces clients, mais mon collègue et moi n’avons rien pu voir de ce vol ; explique un membre du personnel de sécurité du grand magasin. Des investigations ont été lancées en vue de retrouver le ou les coupable(s) de cet acte odieux.

Le voleur toujours en cavale

 

Les données récoltées le soir du vol, font état de ce que les investigations sont toujours en cours sur la base des indices trouvés. Mais pour l’instant, il n’y a encore aucune information véritable sur l’identité de ces criminels. Nous allons essayer de nous servir de la géolocalisation pour localiser le véhicule si son GPS est encore actif ; affirmait un agent impliqué dans les investigations en cours.

Les victimes du vol s’étant bien enregistrées au portail du parking, cela pourrait faciliter leurs investigations. Reste plus qu’à attendre. Mais les victimes feraient mieux de se diriger d’abord vers leur assureur ; bien que l’indemnisation ne sera pas chose facile, puisqu’ils n’utilisaient pas de dispositif antivol à l’instar de la canne antivol.