400 cas de voitures volées par jour en France en 2017

Le vol de voitures en France est en fléau auquel on n’a pas encore fini d’entendre parler. Chaque année, la France enregistre en effet plus de 100 000 cas de voitures volées. Il s’agit donc de près de 400 cas de voitures volées par jour.

Après avoir vu les statistiques, on a pu mettre en évidence que certaines régions de France sont plus susceptibles d’être sujettes à ces vols.  De plus, certaines marques de voitures sont particulièrement ciblées par les malfaiteurs.

Les moyens utilisés pour palier ces vols

Face aux problèmes relatifs aux vols de voitures, de nombreux dispositifs ont été retrouvés sur le marché. Les Français ont surtout opté pour des procédés antivol qui semblaient fiables comme les systèmes électroniques.

Mais récemment, comme les habitants de la région de Nivelles-Genappe ont pu en faire les frais, les systèmes antivol électroniques ont facilement pu être contournés par les voleurs de voitures. En effet, il semblerait que les voitures qui ont été volées dans cette région, particulièrement les Volkswagen, n’ont subit aucune effraction.

C’est ainsi que les systèmes électronique ont totalement été remis en question. La fréquence des boîtiers électroniques utilisée peut être scannée par les voleurs et reproduite pour leur permettre de déjouer le système antivol. C’est ainsi que se présente alors la limite de ces systèmes antivol.

Le retour vers l’utilisation de la canne antivol

Face à l’inefficacité des systèmes électroniques d’antivol, il semble alors plus qu’évident de retourner vers l’utilisation de systèmes antivol peut-être plus ancien mais qui ne risquent pas d’être piratés. Tout comme pour le cas de la région Nivelles-Genappe, de nombreuses régions de France se sont alors tourné vers la canne antivol.

Celle-ci est en effet une des solutions proposées par Pascal Neyman afin de pallier les vols de voitures de plus en plus fréquents. Ces cannes peuvent être placées à des endroits stratégiques : sur le volant pour empêcher ainsi les rotations de celui-ci, ou alors sur les roues, au niveau du frein à main et du levier de vitesse ou encore au niveau des pédales de commandes.

Il faut cependant prévenir les utilisateurs de cannes antivols que celles-ci ne sont pas sans défaut. En effet, un voleur qui tient vraiment à dérober une voiture ne va pas se laisser arrêter par une simple canne antivol. Dans de nombreux cas en France, des voitures protégées par des cannes antivols ont été quand même dérobées.

Mais si Pierre Chasseray, le délégué général de 40 millions d’automobilistes recommande cette méthode, ce n’est pas pour rien. Elle permet de dissuader les éventuels voleurs, ou tout au moins de retarder le vol de manière à ce que le voleur puisse être pris en flagrant délit.